A marée basse

A maréebasse

  • Horaires Horaires
  • Infos
    Trafic Infos trafic
×

Your return date must be after your departure date.

Veuillez sélectionner un type de voyage

Maximum de 9 passagers autorisé à l'aller

Selectionnez au minimum un adulte voyageant.

Long. max. 5m
Long. max. véhicule + remorque 10m
Long. max. camping-car 7m
Recherche pour un véhicule commercial / transport de marchandises ? + -

Si vous voyagez avec un véhicule d’entreprise ou un véhicule utilitaire, veuillez cliquer ici pour Morvan Fils.

Veuillez noter que toute personne ou véhicule voyageant pour une entreprise commerciale transportant des marchandises / échantillons commerciaux, devra réserver par l'intermédiaire de nos équipes de fret et ne sont pas admissibles aux tarifs loisirs. En outre, si le véhicule en question est destiné au transport de marchandises commerciales, il doit être réservé en tant que fret indépendamment de ses dimensions. Pour des détails complémentaires quant au transport de marchandises, vous pouvez consulter notre site fret ou nous contacter au 02.99.40.78.09 ou à info@morvanfils.com

.

Avant d’arriver à Jersey, vous devez obtenir un permis pour débarquer avec votre camping-car ou caravane. Plus d’infos >

Destination
Voiture
Date de Départ
Date de retour

Maximum de 6 passagers autorisé à l'aller

Selectionnez au minimum un adulte voyageant.

Veuillez patienter pendant que nous recherchons les meilleurs tarifs pour vous ...

La journaliste indépendante, Susie Boulton, révèle le côté sauvage de Jersey en se promenant sur les rivages à marée basse pour découvrir les mollusques.

À la recherche de l'Ormeau

Sur la plage, hors saison, vous remarquerez les habitants de la région fouillant de gros rochers à la recherche du gastéropode quasi mythique : l'ormeau, en forme d'oreille. Membre de la famille des berniques, ce mollusque indigène est apprécié pour sa saveur délicate et sa belle coquille nacrée à l’intérieur. Les îles Anglo-Normandes font partie de son habitat et il fut autrefois un aliment de base sur l'île. Avec la surpêche l'ormeau est devenue une rareté gastronomique, et de nos jours, des règles strictes le protègent. La pêche n'est autorisée qu'entre octobre et avril, et seulement le premier jour de chaque nouvelle ou pleine lune et les cinq jours suivants. Ceux qui ignorent ces règles sont soumis à de lourdes amendes.

 

Des trouvailles d’huîtres

Tout aussi rare, l'huître de Jersey, autrefois riche source de revenus pour l'île. En 1797, un grand nombre de coquillages ont été découverts sur le fond marin boueux entre Jersey et la Normandie. Des cargaisons entières de bateaux ont été vendues sur le marché anglais et cette industrie prospère a conduit à la construction du port et du village de Gorey, anciennement surnommés « la perle de l'Est ». À la fin des années 1830, le village avait doublé de taille, la flotte de 250 bateaux ostréicoles apportait environ 12 000 huîtres à chaque voyage. Français et Anglais s’emparèrent de cette industrie florissante en empiétant avec leurs bateaux dédiés à la pêche aux huîtres sur les eaux de Jersey. Face à une mêlée générale, les efforts pour contrôler la situation ont stoppés, et au milieu du siècle, les lits d'huîtres surexploités ont fait quasiment péricliter l'industrie. Au loin, à marée basse, vous trouverez occasionnellement l'huître indigène, mais celles qui finissent dans votre assiette, (à savoir les plus abondantes huîtres creuses du pacifique), sont élevées dans les parcs à huîtres de la baie de Grouville.

 

Jusqu'à 600 tonnes d'huîtres sont récoltées chaque année, soit la production la plus importante des îles britanniques. La culture se pratique au sein du site de Jersey Ramsar, qui s'étend du port de Saint Helier à la jetée de Gorey. Cette nature marine sauvage protégée, caractérisée par de la boue, du sable et des récifs abîmés par les intempéries, est exposée deux fois par jour à l'une des plus grandes marées du monde. Quelques 107 espèces de poissons, 57 de crustacés, 113 de mollusques et 230 d'algues ont été répertoriées. Les naissains d'huîtres proviennent des écloseries françaises, chaque larve ne dépassant pas 6 mm. Ils sont cultivés dans des sacs à filets sur la plage pendant environ 18 mois, période où ils ont atteint leur poids de vente. Soixante-dix pour cent sont exportés vers le Royaume-Uni et la France.

A marée basse, les visiteurs de Jersey peuvent suivre la piste des huîtres grâce à Trudi Trox guide expert et géographe allemande passionnée par la mer avec une connaissance impressionnante des huîtres, des ormeaux et bien d'autres crustacés présents à Jersey. Suivez également la piste des moules de Bouchot, ces mollusques doux issus de la semence, poussent sur des rangées de poteaux de bois. La promenade se termine par une dégustation d'huîtres au Seymour Inn. On vous garantit des huîtres super fraîches : le pub se trouve en face de la plage où les perles de la mer sont élevées.

Retrouvez toutes les informations sur la piste des huîtres sur : www.jerseywalkadventures.co.uk